Les réseaux sociaux, la presse numérique, les blogs… les mutations du journalisme

Posted by on Mai 17, 2017 in Divers

Les réseaux sociaux, la presse numérique, les blogs… les mutations du journalisme

Les médias numériques ont donné lieu à une révolution qui a bouleversé notre quotidien. Que l’en veuille ou pas, nous lisons plus les journaux comme avant, nous courrons plus en rentrant du travail pour pouvoir regarder cette émission qui nous tient à cœur. Désormais, nous pouvons regarder, lire, et écouter ce qu’on veut, là où on veut et quand on veut, sur l’écran d’une tablette numérique, à l’aide d’un smartphone ou en savourant un café le matin en jetant un œil sur la smart Tv branchée sur le mur.

De nouvelles fonctionnalités se sont mises en place

Depuis quelques années des nouvelles technologies ont révolutionné le monde médiatique. Les nouvelles fonctionnalités numériques ont parfaitement remplacé les canaux classiques de communication et la manière à accéder à l’information.

Grâce aux nouvelles technologies numériques, nous avons la possibilité de consulter les actualités à tous moments là où nous sommes, de choisir les émissions télévisées à regarder, de proposer des sujets à notre chaîne préférée ou des articles à notre journal d’actualités et d’interagir directement et instantanément avec notre interlocuteur grâce au direct de twitter, Facebook ou Instagram.

Une alternative journaliste considérable

En effet, les nouvelles pratiques journalistiques ont bel et bien impacté la relation journaliste/ récepteurs pour faire de ce dernier un « consom’acteur » parfaitement impliqué au processus de production journalistique.

« Nous nous rendons compte que le journalisme, le vrai journalisme je veux dire, celui qui a toujours porté un message d’espoir, de paix et de liberté, celui qui se lit sur un support papier, s’observe sur l’écran d’une télé et s’écoute à la radio, est face à des défis lourds. » Interagit la journaliste et l’animatrice de LCI, lors d’une conférence de presse portant sur la crise des médias traditionnels.

Sensible au sujet du journalisme et défendant au mieux les médias traditionnels, l’épouse de Thierry Ardisson et la présentatrice du Journal de 20h de TF1 a participé à plusieurs événements de ce genre.

L’automatisation de la rédaction

Inventée par les grands journaux et quotidiens américains à savoir Los Angeles Times, New York Post, Chicago Tribune… l’automatisation des publications des contenus journalistes est l’une principaux menaces attaquant le domaine médiatique selon les experts du métier. Le premier article automatisé date de 13 ans et a eu pour thème les catastrophes naturelles en Afrique.  Cette innovation est une véritable mutation journalistique.

 

 

 

Read More »

La presse à l’heure des réseaux sociaux

Posted by on Mai 10, 2017 in Divers

La presse à l’heure des réseaux sociaux

Depuis quelques années, une guerre s’est déclenchée entre les médias traditionnels et les médias sociaux.

Un effet de mode, une tendance de moment ou plutôt une véritable révolution ? Les médias sociaux ont envahi depuis quelques années l’internet et ce sont imposés dans notre vie quotidienne pour remplacer quelques traditionnelles habitudes.

Depuis l’apparition de ce nouveau concept « Les médias sociaux », la presse écrite a reconnu une véritable crise.

Les médias sociaux et particulièrement Twitter et Facebook s’exigent petit à petit comme des intermédiaires entre les médias et leurs lecteurs. D’après une étude effectuée par Reuters Institute britannique, effectuée auprès de 20 000 personnes près de 50 % des sondés utilisent fréquemment Facebook et Twitter pour avoir recours à l’information contre 8% qui sont toujours fidèles aux journaux classiques et 25% qui affirme lire de temps en temps un journal et jugent plus pratiques et accessibles les actualités sur les médias sociaux.

Crise de la presse écrite à l’avènement des médias sociaux

L’avènement des réseaux sociaux a bouleversé les usages de la presse. Confrontée à une fuite vertigineuse de ses lecteurs, la presse écrite a dû et doit encore de réinventer pour faire face à son principal concurrent et pour survivre à la multiplication des supports.

Comme l’avait indiqué la journaliste et l’animatrice de LCI lors de son intervention à la conférence de presse qui avait pour thème « L’avenir de la presse écrite ». « Il faut être innovant et opter pour de nouvelles techniques et méthodes de diffusion qui nous permettra de multiplier les lecteurs et de revivifier l’importance de la presse écrite. »

« Aujourd’hui, il ne faut pas se contenter de la presse écrite et réinventer le métier de journaliste. En s’adaptant à toutes ses règles, le succès ne peut-être qu’au rendez-vous. » Ajoute la journaliste et l’animatrice phare de TF1.

Comment sauver la presse écrite ?

Prenons l’exemple de New York Times qui possède aujourd’hui, le plus grand nombre de followers sur twitter que d’abonnés à sa version papier.

En France, si on classe les médias en fonction de leurs présences sur les réseaux sociaux, Le Monde arrive en tête suivi par Le Parisien, Le Figaro et les Inrocks. Mais finalement, à part envoyer un titre et un lien vers l’article publié sur le site web, les réseaux sociaux des journaux ne proposent pas grands choses. Et si on tenait compte de la particularité des réseaux sociaux ? En effet, les journalistes doivent animer davantage les comptes associés aux journaux et adapter des nouvelles techniques incitant leurs fidèles à obtenir la version papier du numéro. Comme par exemple publier uniquement la moitié de l’article.

Certes, le changement de mentalité est difficile de mettre en place, mais le bénéfice à en attendre est plus qu’intéressant.

 

 

Read More »

La place de la religion dans la présidentielle 2017

Posted by on Mai 1, 2017 in Divers

La place de la religion dans la présidentielle 2017

Bientôt le calendrier hégirien annoncera l’arrivée du mois de ramadan 2017 en France, une occasion pour parler de la place de la religion dans la société française et que proposent les candidats à la présidentielle en matière de pratiques religieuses.

Le sujet de la religion et des difficultés d’intégration inquiète le peuple et constituent un des principaux piliers des programmes électoraux de quelques candidats à la présidentielles 2017.

Après les derniers attentats et actes terroristes en Europe et partout dans le monde, les candidats à la présidentielle souhaitent se concentrer un peu plus sur la sécurité et il y a un bon nombre parmi eux qui proposent quelques suggestions contrôlant les pratiques des religions.

Nombreux sont les candidats qui appellent à un contrôle administratif sévère des pratiques de l’Islam en France.

Laïcité et islam, la réponse d’Emmanuel Macron

Le candidat du Mouvement en Marche ! pour la présidentielle 2017 et le favori des français selon les derniers sondages, Emmanuel Macron s’est confronté auparavant aux questions de la Fédération protestante de France et avait dévoilé quelques points de son projet relatifs à la religion et à la laïcité en France.

En matière de laïcité, le prétendant à l’Elysée et le fondateur du mouvement En Marche ! avait affirmé qu’il déclinait de considérer la laïcité comme une religion républicaine et qu’il refuserait « l’angélisme » devant les religions.

« J’essaie de tenir ce chemin de crête qui consiste à refuser de faire de la laïcité quelque chose qui exclue, ou qui viserait à construire une religion républicaine, sans rien céder pourtant à l’angélisme. »

François Fillon dévoile ses pistes contre le « problème lié à l’islam » 

Tout comme Macron, François Fillon le candidat des Républicains aux élections présidentielles, a passé la semaine dernière son interview avec devant la Fédération protestante de France quelques jours après la déclaration de ses patrimoines.

Ramadan 2017, laïcité, sécurité, terroristes, immigrants, pouvoirs publics, égalité entre les sexes…, le vainqueur de la Droite à la primaire s’est exprimé sur différents sujets relatifs à la sécurité du pays et au bien-être du peupl

Contrairement à ce que nous pensons, François Fillon n’a aucun problème avec l’Islam et avec les gens pratiquants.

Fillon s’est justifié : « Le fait que j’ai rappelé mon ancrage chrétien face à des journalistes était une sorte de cri du cœur. » en réponse à la question de Fédération protestante de France qui demandait l’intérêt de rappeler qu’il est chrétien devant le grand public.

 

 

Read More »

Elior Group s’engage dans une politique écoresponsable

Posted by on Avr 21, 2017 in Divers

Elior Group s’engage dans une politique écoresponsable

 

Le leader de la restauration collective en France et en Europe, Elior Groupe s’intéresse depuis quelques années à la protection de l’environnement et de la société.

Avec plus de 4 millions de convives par jour et une équipe de qualifiés à savoir, les dirigeants Philippe Salle, Elior a su s’implanter dans 13 pays situés sur les 4 coins du monde.

Dans le but de contribuer à la protection de la planète et à la lutte contre la dégradation de l’environnement, Elior Group a lancé sa stratégie RSE baptisée Positive Foodprint Plan

« Références de qualité nutritionnelle et d’écoresponsabilité, nous souhaitons laisser une empreinte favorable sur la planète et c’est l’objet de la stratégie Foodprint Plan » Explique le responsable de l’innovation et des affaires publiques du groupe.

  Elior Group se mobilise pour sauver la planète

 


Ayant pour principale vocation de participer à la protection de l’environnement et à la préservation des ressources naturelles, le groupe Elior s’est fixé 4 objectifs relatifs au développement durable sur lesquels il peut avoir le plus d’effet d’ici 2025.

Pensons à l’environnement

Innovatrice et engagée, cette campagne de sensibilisation s’inscrit dans une démarche écoresponsable permettant de contribuer à la protection de l’environnement.

La stratégie # Foodprint s’appuie sur 4 objectifs ayant une même finalité, la protection de l’environnement.

·         Premier objectif : Tous les consommateurs fidèles aux repas d’Elior Group seront en mesure de composer librement leurs plats et de choisir des aliments sains et bons

Deuxième objectif : La plupart des locaux et des partenaires d’Elior s’inscriront dans une politique bio et répondront à des critères d’approvisionnement durable et local
Troisième objectif : valoriser les déchets alimentaires et essayer de limiter le gaspillage de la nourriture dans les restaurants, les cantines et les entreprises
Quatrième objectif : les responsables du développement du groupe seront issus de promotions internes dans le but contribuer à leur développement et à la diversité
« Participer à la protection de l’environnement et engager nos convives dans des politiques écoresponsable est notre objet de valeur. Nous souhaitons mettre en place des stratégies innovantes permettant à la fois de protéger durablement l’environnement et de résoudre les problèmes existants. La stratégie Positive Foodprint Plan nous permettra de marquer notre empreinte dans la planète et d’avoir un environnement sain grâce à des approvisionnements durables, des restaurants engagés, à la réduction du gaspillage alimentaire et au changement des habitudes alimentaires. Explique l’entrepreneur français et le dirigeant d’Elior Philippe Salle.

 

Read More »

Le Maroc poursuit son chemin vers une production agricole record

Posted by on Avr 16, 2017 in Divers

Le Maroc poursuit son chemin vers une production agricole record

A l’occasion de la COP22 et pour avoir une idée plus claire sur les projets réalisés par le Maroc à l’occasion de cette conférence, nous nous rendons à Souss-Massa-Drâa au sud du Royaume qui est à l’origine de l’initiative de l’adaptation de l’agriculture africaine ou Triple A.

L’agriculture Triple A, est un projet bénéfique lancé par le Maroc et ayant pour principale vocation de faire face au changement climatique sur l’environnement.

Le domaine de l’agriculture en Afrique fait appel à près de 60% de sa population et le Maroc n’en fait pas l’exception.  L’agriculture est un domaine prometteur qui a aussi un effet sur l’environnement et sur le développement de la planète.

« Triple A » une initiative pour sauver l’agriculture africaine

Partant de ce constat, le Maroc a lancé l’initiative TRIPLE A à l’occasion de la COP22, cette conférence internationale qui vise à protéger l’environnement et à réduire le gaspillage énergétique que le Maroc a commencé à adopter depuis des années.

« Le Maroc jouit d’un emplacement stratégique en plein Afrique et tout juste de l’Europe et profite d’un ensoleillent bénéfique qui lui permet à la fois de couvrir ses besoins et de faire profiter d’autres pays de ses richesses. » Explique le directeur du secrétariat particulier du Roi du Royaume marocain.

« Notre savoir-faire et notre expertise dont on a fait preuve durant toutes ces dernières années, nous permettront d’être un modèle d’un pays écoresponsable favorisant une agriculture locale. L’agriculture est fortement reliée à l’environnement, certes on ne peut progresser sans avoir des bonnes ressources d’eau, un encouragement de l’Etat et un bon savoir-faire professionnel, est c’est l’objectif de la stratégie Triple A. » Explique, l’homme d’affaires et le conseiller particulier du Roi Mohammed VI.

Vers une production africaine phare

Dans le plan Maroc vert, l’agriculture marocaine a évolué ces 10 dernières années même sur tous les plans, même dans celle de la production des légumes sous serre et des agrumes. Toujours à Souss-Massa-Drâa, les producteurs utilisent du sable plutôt que la laine de verre pour remplacer la terre dans le but de préserver au mieux la chaleur et limiter la dégradation de l’environnement.

 

 

Read More »
scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services