Les stratégies des entreprises de télécommunications

Posted by on Avr 18, 2018 in Divers

    Les stratégies des entreprises de télécommunications

 

    Concurrence dans l’industrie des télécommunications

 

L’arrivée d’Internet inaugure une nouvelle ère de concurrence en France, et si les alliances qui se forment ont pour principal objectif de se positionner sur les marchés internationaux, il n’en demeure pas moins que ce sont presque toujours les mêmes acteurs (opérateurs) qui, par le biais de participations croisées et d’ententes, investissent les nouveaux marchés des technologies de l’information.

 

D’ailleurs, qu’il s’agisse de Paritel, de Bouygues télécom ou encore de SFR, l’étude de leur structure organisationnelle, des événements clés de la décennie et l’examen de leur stratégie révèlent un schéma de développement analogue reposant sur trois points.

Chaque entreprise tente de renforcer sa position de leader en misant sur ses forces et son savoir-faire.

Cette stratégie conduit Orange et Paritel à favoriser une concentration de type horizontal et vertical.

Bouygues télécom et Free, qui ne disposent pas des mêmes atouts, sont contraintes de lier des alliances avec des partenaires puissants.

 

Les caractéristiques de l’industrie des mobiles, augmentation du nombre d’abonnés, dépenses en capital et baisse des revenus, conduisent les intervenants à privilégier une convergence technique, puis économique des systèmes mobiles.

Toutefois, les modalités de réalisation diffèrent d’un acteur à l’autre en fonction des moyens choisis et de l’objectif à atteindre.

La croissance de l’entreprise passe par une augmentation du nombre d’abonnés, ce qui signifie que chaque société va établir une stratégie commerciale particulière pour accroître sa présence dans les marchés mobiles.

 

     Qu’est-ce qui oriente les marchés de la mobilité ?

 

Est-ce que ce sont les facteurs réglementaires et historiques qui ont modelé l’industrie des télécommunications filaires et non-filaires ? Ou bien, est-ce que ce sont les contraintes financières liées à la recherche et au développement des systèmes ? Vraisemblablement les deux.

L’exemple de la bataille du début du siècle opposant les entreprises de téléphone aux sociétés de télégraphe s’est transposée au secteur des mobiles où s’affrontent désormais les entreprises de télécommunications et le principal câblodistributeur du pays.

La structure de l’industrie montre que ces acteurs ont souvent le même statut, celui d’opérateur, mais qu’ils ne sont pas présents sur tous les marchés de la mobilité.

De ce positionnement dépend alors la convergence recherchée par les gestionnaires de ces entreprises.

En d’autres termes, la convergence des filières industrielles oriente le développement des systèmes mobiles.

  La segmentation des marchés résulte alors de trois facteurs :

 

La recherche de synergies : utilisation d’un même réseau pour diverses applications et emploi de la même plate-forme technologique pour les services cellulaires entre autres.

L’absence de capitaux pour investir les différents marchés de la mobilité. Cette situation correspond au profil de Free, qui ne commercialise qu’un seul produit en raison des investissements qu’un tel système représente.

Mais, sa structure de réseau ouvert fait en sorte que les diverses entités peuvent être louées ou vendues à d’autres intervenants.

Et finalement, la spécialisation sur un marché niche.

Read More »

      Le commerce des télécommunications

Posted by on Mar 27, 2018 in Divers

      Le commerce des télécommunications

 

 

   La boucle locale radio comme vecteur d’entrée dans les télécommunications

Bien qu’il soit peu probable que la boucle locale radio offre les mêmes débits large bande que la boucle locale filaire (en France, Paritel assure des débits pouvant atteindre 24 Mbits/s), les conglomérats multimédias (télévision et divertissement) ne disposant pas d’accès filaire essaient déjà d’atteindre le client par le biais des réseaux hertziens à large bande.

Les futures technologies de compression du signal numérique joueront ici un rôle déterminant !

À titre d’exemple, DirecTV, une branche de Newt Corp, envisage de recourir au WiMax pour offrir un service bidirectionnel, ceci afin de fournir un accès interactif à l’Internet ainsi que la vidéo de divertissement.

 

Les opérateurs de réseaux fixes voient également dans la large bande hertzienne une technologie complémentaire d’accès à Internet qu’ils peuvent déployer rapidement.

 

Bell Canada et Rogers Communications (câblodiffusion) ont créé une coentreprise pour offrir à 40 villes et à 50 communautés rurales canadiennes un accès sans fil à l’Internet via la technologie ClearWire, essentiellement pour concurrencer l’infrastructure de l’opérateur titulaire local Telus dans l’Ouest du Canada.

 

   Réseau tout-IP

Manifestement, beaucoup de grands opérateurs (Orange, Paritel, SFR…) s’orientent vers ce nouveau type d’infrastructure.

Il est intéressant de constater que celle-ci facilite considérablement la création ultérieure de grands groupes d’opérateurs mondiaux.

 

La plupart des opérateurs de réseaux se penchent actuellement, ou se sont penchés, sur les possibilités de créer le “réseau public commuté de l’avenir”.

Cette démarche a été motivée par la nécessité d’examiner en détail les coûts d’investissement associés à une refonte complète du réseau pour le transformer en réseau IP.

 

Il existe plusieurs exemples de nouveaux types de réseaux destinés à fournir un accès multiple à de nombreuses sortes de réseaux.

L’objectif est de faire évoluer le RTPC d’un modèle à commutation de circuits centré sur la voix à un modèle de transmission de données indifférent aux services acheminés.

Il doit donc être capable de rassembler des paquets isochrones. Il doit intégrer des dispositifs de sécurité, bien plus que la technologie Internet actuelle, aux fins de protection de la téléphonie IP notamment. Il repose sur le protocole IPv6.

 

Ces réseaux sont souvent conçus comme fédérateurs d’autres réseaux.

L’une de leurs applications essentielles est le raccordement du trafic mobile d’autres opérateurs, mais aussi l’expansion de la boucle locale à large bande, que ce soit par différentes formes d’xDSL ou par les technologies d’accès hertzien à haut débit proposées en Corée et maintenant aux États-Unis (par Nextel) pour l’accès à l’Internet.

 

Le 21CN est une infrastructure tout-IP ! Il est fondé sur la commutation multiprotocole par étiquette (MPLS), qui transporte la voix, les données et des services Internet sur un seul réseau au lieu de la multitude de réseaux qui offrent aujourd’hui des services spécifiques.

Read More »

   Appareil photo numérique compact : Canon Powershot SX720 HS

Posted by on Mar 8, 2018 in Divers

   Appareil photo numérique compact : Canon Powershot SX720 HS

 

  Menu de configuration

– Système vidéo

Ce menu permet de sélectionner le format dans lequel seront enregistrées les vidéos, entre NTSC et PAL.

Le format PAL est le standard européen, c’est donc lui qu’il faut sélectionner si vous habitez en Europe. Il enregistre 25 images par seconde et il est compatible avec tous les appareils de lecture (télévision, lecteurs DVD, etc).

Le format NTSC, qui enregistre à 30 images par seconde, est réservé au marché américain.

 

– Informations sur la batterie

Les batteries LP-E6 de votre Canon Powershot SX720 HS contiennent une puce électronique qui renseigne l’appareil sur de nombreuses informations relatives à leurs qualités.

De plus, chaque batterie comprend un numéro de série unique, grâce auquel l’appareil reconnaît celle qui est insérée et mémorise son historique.

  Trois informations principales sont données par ce menu :

Autonomie restante. Elle indique, au pourcentage près, le niveau de charge restant à disposition dans la batterie.

Nombre de déclenchements effectués. Vous pouvez savoir combien de déclenchements vous avez déjà effectués avec cette batterie depuis sa dernière recharge, même si vous l’avez enlevée et remise dans l’appareil.

Capacité de recharge. C’est une indication sur l’état de la batterie, après qu’elle a subi de nombreux rechargements successifs. En effet, une batterie s’use avec le temps et elle tient la charge de moins en moins bien. Si trois carrés verts apparaissent, votre batterie est en pleine forme. Avec deux carrés, elle a un peu perdu sa jeunesse.

Enfin, si un seul carré vert apparaît, votre batterie n’accepte plus une charge normale et il faut songer à la remplacer.

Dans ce menu, vous pouvez également utiliser la touche INFO pour accéder au menu d’enregistrement de la batterie.

 

    Insertion et chargement de la batterie :

Enregistrer votre batterie sur votre appareil permet à ce dernier de retrouver facilement les données qui lui sont propres au fil des mois et ainsi de vous proposer des informations plus précises sur son état.

Pour enregistrer la batterie, il suffit de la sélectionner avec la molette arrière puis de valider avec la touche SET.

Les batteries enregistrées apparaissent en blanc à l’écran, les batteries non enregistrées apparaissent en grisé.

Attention : certains vendeurs proposent des batteries “compatibles” avec votre appareil, mais dont certaines fonctions ne sont pas prises en charge par l’électronique de celui-ci.

Ainsi, avec certaines batteries “non-décodées”, vous n’aurez pas accès aux indications de ce menu, pas plus qu’au niveau de charge sur l’écran LCD supérieur.

Lors de leur insertion, un message d’alerte vous indiquera leur incompatibilité avec ces fonctions. Ces batteries compatibles fonctionneront toutefois souvent aussi bien que les batteries originales, et pourront constituer un choix économique intéressant, pour peu que l’on soit prêt à sacrifier le confort des indications, et la garantie en cas de problème lié à la batterie (pour plus d’informations et de détails, consultez le guide d’achats “on a testé pour vous”).

 

Canon Powershot SX720 HS introduit un nouveau design, tourne des vidéos avec une résolution Full HD en 30 fps, et offre un menu intuitif (facile à utiliser).

Cliquez sur le lien de “OTPV”, pour connaitre les points les plus importants afin de bien choisir le meilleur appareil photo.

 

Read More »

Ventes aux enchères de vin : nos conseils utiles

Posted by on Fév 24, 2018 in Divers

Ventes aux enchères de vin : nos conseils utiles

 

Le secteur des ventes aux enchères est en plein essor depuis quelques années. En 2003, le secteur enregistrait 10 millions de chiffres d’affaires contre 43 millions en 2012. Ce qui prouve l’expansion de ce domaine et la forte demande des collectionneurs de bouteilles de vin.

 

En effet, les bouteilles sont de plus en plus chères et les français font de plus en plus appel aux maisons de vente aux enchères tout simplement pour vendre leurs vins ou pour trouver la pièce rare qui manque à leur collection. Toutefois, il existe certains pièges à éviter pour ne pas se faire arnaquer.

 

Comment choisir sa bonne bouteille de vin lors d’une vente aux enchères ?

Nous nous sommes rendus à un des plus grands domaines en France, le château de Raphaël Michel pour avoir quelques astuces pouvant distinguer les meilleures bouteilles lors des ventes de vin aux enchères.

 

D’après Guillaume Ryckwaert, l’oenologue de renom et le PDG de la maison Raphaël Michel, il existe certaines astuces qui pourront vous aider à mieux choisir votre bouteille de vin.

 

En effet, il existe certaines règles qu’il faut les appliquer avant d’acheter ou de vendre vos bouteilles lors des enchères de vin.

 

La première règle consiste à bien choisir sa maison d’enchères et son expert. Adressez-vous à des maisons d’enchères ayant de l’habitude de vendre des vins et collaborant avec des experts de renoms. Vérifiez également que la maison à laquelle vous vous adressez dispose d’un stockage de vin approprié.

La deuxième règle vous invite à bien choisir l’expert et à vérifier le prix proposé. L’expert avec lequel vous allez collaborer doit être connu dans le domaine des ventes de vin aux enchères.

 

Troisième règle, ne ratez pas les présentations des bouteilles qui se font soit la veille ou quelques heures avant l’événement afin d’avoir une idée sur les lots, l’état des bouteilles et leurs prix.

 

 

Autre piège que vous devez absolument éviter, c’est l’effet casino. L’idéal est de se fixer une enchère maximale afin de ne pas dépenser autant d’argent sur une bouteille.

Évitez donc de surenchérir systématiquement sur une bouteille qui vous attire et de payer une somme plus chère que son valeur.

 

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour faire les ventes et les achats, il ne vous reste qu’à sélectionner les meilleures enchères et à s’y rendre.

 

 

 

 

 

 

 

 

Read More »

           Appareil photo reflex  

Posted by on Fév 21, 2018 in Divers

           Appareil photo reflex  

 

    Appareil photo numérique : le matériel et la prise de vue

 

La visée au moyen de l’écran de contrôle exploite l’objectif de prise de vue, comme la visée optique reflex.

Elle n’est donc pas sujette à la parallaxe. C’est un mode de visée très efficace et confortable, sauf en plein soleil ou avec des sujets en mouvements.

Certains appareils disposent d’un écran de visée orientable, très pratique par exemple pour la photographie rapprochée au niveau du sol.

Les écrans de contrôle utilisent la technologie LCD (Liquid Cristal Display).

La définition de l’écran correspond au nombre de points (ou pixels) qui composent l’image affichée.

Plus cette définition est élevée et meilleure sera la qualité visuelle.

La définition s’exprime en nombre total de pixels. Pour les tailles de 2.5 et 5 pouces, 230 000 actuellement la valeur la plus élevée, la prochaine génération étant prévue à 310 200 pixels.

Enfin, dernier critère à prendre en compte : l’angle de visibilité de l’image par rapport à l’axe de symétrie de l’écran, point fiable de la technologie LCD.

Plus cet angle est important et meilleur sera le confort de visée ou de consultation des images.

 

   Le menu de configuration et les touches :

De nombreux paramètres (autofocus, cadrage, exposition, balance des blancs, qualité d’image, dates, etc.) se règlent à l’aide du menu de configuration, qui s’affiche sur l’écran de contrôle quand on s’appuie sur la touche menu.

 

    Le menu du Fujifilm FinePix F10 :

Des touches de direction, ou un joystick, permettent de naviguer intuitivement par les options de menu.

La touche centrale ou un appui sur le joystick valident une option.

 

     La visualisation des photos :

La visualisation sur l’écran de contrôle des photos réalisées est pilotée par des touches et un menu.

L’écran doit être basculé dans le mode visualisation (preview) à l’aide d’un bouton.

Les touches de direction, ou le joystick, permettent de naviguer parmi les différentes photos pour les afficher successivement.

La direction droite fait défiler les images du début vers la fin, et inversement pour la direction gauche.

La liste des images peut être affichée sous forme de miniatures. Cela offre une vue d’ensemble des images présentes en mémoire, et permet de les faire défiler rapidement.

Une fonction de zoom permet de visualiser les détails d’une photo. Les touches de défilement ou le joystick sont alors utilisés pour déplacer la portion d’image visualisée.

Une fonction de diaporama peut exister pour afficher toutes les images successivement, de façon automatique.

La suppression d’une photo de la mémoire est possible par une option de menu ou par un bouton dédié.

Le menu affiche une demande de confirmation, et offre parfois la possibilité de supprimer toutes les photos de la mémoire.

[Cette option doit être manipulée avec précaution !].

Les bonnes images peuvent être protégées, c’est-à-dire, marquées pour éviter un effacement accidentel.

 

Certains appareils sont pourvus d’un dispositif permettant de sélectionner des photos pour un traitement ultérieur automatique sur le PC (impression, envoi d’e-mail ou incorporation dans la collection des images préférées).

Sorti en 2006, le Panasonic Lumix LX2 est le premier appareil utilisant un capteur au format 16/9.

Les dimensions d’un capteur de reflex pour le grand public sont inférieures aux dimensions d’une image argentique (24 x 36 mm), dans un rapport variant de 1.5 à 2 (selon les modèles).

 

Pour plus de détails, vous pouvez consulter OTPV (on a testé pour vous), qui est l’un des meilleurs guides d’achats pour le meilleur appareil photo reflex à moins de 1000 euros.

Voici une liste des appareils numériques disponibles sur le site “on a testé pour vous” : Fujifilm Instax MIni 90 Neo Classic (appareil photo instantané), Ricoh Theta S (appareil photo à 360 degrés), Canon Powershot SX720 HS (appareil photo compact), l’A5100 (appareil photo hybride)…

Read More »

   Examen clinique et évaluation nutritionnelle

Posted by on Fév 20, 2018 in Divers

   Examen clinique et évaluation nutritionnelle

 

  Évaluation nutritionnelle :

L’évaluation nutritionnelle détaillée fait souvent partie intégrante de l’anamnèse et de l’examen physique.

L’alimentation joue un rôle important dans le maintien de la santé et dans la prévention des affections et de la mort.

De nos jours, les affections provoquées par les carences nutritionnelles, les excès alimentaires ou les régimes déséquilibrés sont devenues une cause importante de morbidité et de mortalité en France.

Les trois principales causes de décès – cardiopathie, cancer et accidents vasculaires cérébraux, sont en partie reliées aux répercussions d’une alimentation inadéquate.

D’autres problèmes, tels que l’obésité, l’ostéoporose, la cirrhose, la diverticulose et les troubles de l’alimentation, sont associés à des perturbations nutritionnelles.

En cas d’affections ou de lésions, l’alimentation peut jouer un rôle essentiel dans la guérison et améliorer la résistance aux infections et d’autres complications.

Le bilan nutritionnel permet d’obtenir des données sur l’excès de poids, la sous-alimentation, la perte de poids, la malnutrition, les carences en certains éléments nutritifs, les troubles métaboliques, les effets des médicaments sur l’alimentation, ainsi que sur les problèmes particuliers de la personne hospitalisée ou de la personne soignée à la maison ou dans d’autres lieux communautaires.

Selon un conseiller de Filiassur assurance, certains signes et symptômes de troubles nutritionnels sont faciles à déceler, car ils sont caractéristiques.

D’autres signes physiques peuvent être subtils et doivent être évalués soigneusement.

Tout signe physique qui évoque un trouble nutritionnel doit faire l’objet d’une évaluation.

Par exemple, certains signes qui semblent indiquer une carence nutritionnelle peuvent en fait traduire une affection systématique (par exemple un trouble endocrinien ou une maladie infectieuse).

D’autres peuvent découler d’un problème digestif ou d’un problème affectant la capacité d’absorption, d’excrétion ou de stockage des éléments nutritifs dans l’organisme.

Afin de rester en bonne santé, Filiassur assurance vous prend totalement en charge (en cas d’hospitalisation, médicaments, perte d’emploi, accident de la vie) en vous offrant les meilleurs services.

L’ordre dans lequel les paramètres sont examinés peut varier, mais l’évaluation nutritionnelle comprend une ou plusieurs des méthodes suivantes : mesure de l’indice de masse corporelle (IMC) et du tour de taille, valeurs biochimiques (albumine, transferrine, préalbumine, alpha-microglobuline, numération lymphocytaire, taux d’électrolyte, index de créatininurie / taille), résultats des examens cliniques et données sur l’alimentation.

 

   Indice de masse corporelle (IMC) :

L’indice de masse corporelle (IMC) est une mesure qui permet d’évaluer entre autres, la relation entre la taille et le poids corporel.

On compare ensuite les valeurs obtenues aux normes établies.

Cependant, on considère que les tendances ou les changements notés au fil du temps sont plus utiles que les mesures isolées ou uniques.

L’IMC est étroitement lié à l’adiposité corporelle, mais une augmentation de la masse maigre ou grosse ossature peut aussi l’augmenter.

Le Ministère de la santé a défini des catégories d’IMC qui permettent de déterminer le niveau de risque pour la santé, comparativement à la catégorie “poids normal”.

Read More »
scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services