Affaire de l’islamologue suisse, des expertises médicales controversées

Posted by on Mar 30, 2018 in Médias & TV

Affaire de l’islamologue suisse, des expertises médicales controversées

 

En moins d’un mois, l’islamologue suisse Tariq Ramadan aura subi deux expertises médicales, suite à un premier diagnostic expéditif. Parmi les 57 jours passés en détention provisoire, l’homme a été hospitalisé pendant plus de la moitié de cette période.
Le consul suisse à Paris, a rendu le lundi 26 mars, visite au théologien genevois à l’Établissement public de santé national de Fresnes, là où ce dernier a été récemment transféré. Selon des sources, le diplomate était sorti ‘‘ choqué ’’ par l’état de santé de son concitoyen. La communauté de soutien s’inquiète par rapport à la détérioration rapide de l’état physique du professeur.

Des conditions ‘‘ Indignes ’’


Le mercredi 28 mars, l’épouse de l’intellectuel, s’est rendu à Fresnes. Depuis le début de sa mise sous écrou, c’est la quatrième fois qu’elle visite son mari. Elle dénonce par ailleurs les conditions indignes de détention, ‘‘ le jour de son incarcération, le 2 février, il était rentré debout. À cette dernière visite, il s’est présenté au parloir en fauteuil roulant ’’, indique-t-elle.
Visiblement, les problèmes de santé de l’intellectuel, ne se sont pas manifestés au début de son incarcération à la prison de Fleury-Mérogis, mais bien avant.
Selon un rapport médical réalisé en janvier 2016, le neurologue Dirk Deleu, confirme qu’après un an et demi de suivi médicalisé et de traitement, le quinquagénaire a commencé à souffrir de plus en plus de troubles de la sensibilité, qui relèvent des paresthésies des membres inférieurs.
Le médecin rajoute qu’en octobre 2014, son patient s’est plaint pour la première fois d’engourdissement et fourmillements au niveau des pieds, avec un développement progressif s’élevant aux genoux.
Avant son incarcération, le professeur faisait état de deux pathologies, une sclérose en plaques et une autre neuropathie périphérique, affirme ses proches.

Un nouvel examen médical attendu pour le 15 avril


L’état de santé de l’intellectuel suisse Tariq Ramadan, s’est gravement détérioré depuis 2016 selon le docteur D.Deleu qui l’a examiné. Remplissant les caractères diagnostiques de la SEP, le médecin lui avait prescrit il y a déjà deux ans et demi un intense traitement médical à cause d’une lésion médullaire.
Au tout début de l’incarcération, un autre rapport médical effectué par le médecin-chef, Farid Mehareb, de la prison Fleury-Mérogis en Essonne. Étant un élément de défense, ce rapport a été écarté par la partie adverse et n’a pas été pris au sérieux, selon maître Emmanuel Marsigny, qui a récemment rejoint l’équipe d’avocats chargée de la défense de l’islamologue

Une autre expertise médicale, a révélé cependant, que l’état de santé du présumé était compatible avec son maintien en détention. Une expertise très remise en question par ses proches, jugeant que l’examen a été réalisé sommairement sans que le médecin ne dispose du dossier complet de son patient comportant plusieurs données erronées. Puis à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, on révèle que le type de sclérose en plaques diagnostiqué dans les autres examens, n’est pas le même.
La contradiction de tous ces avis médicaux, ne fait qu’étonner et préoccuper encore davantage l’entourage du théologien, notamment sa femme qui exprime sa grande inquiétude.

Read More »

La fermeture du « The Independent » sonne la fin de l’ère de la presse papier

Posted by on Nov 1, 2016 in Médias & TV

La fermeture du « The Independent » sonne la fin de l’ère de la presse papier

Comme « Libération » en France, l’heure est venue pour la Grande Bretagne pour saluer l’un des journaux les plus marquants de l’histoire du Royaume. « The Independent » a décidé d’arrêter l’édition de son journal papier, le mois de mars dernier, pour passer à une édition 100% numérique. Et si l’info a choqué certains, d’autres l’ont vu venir. En effet, la fermeture de cette icône de la presse britannique marque la fin de toute une ère pour la presse papier qui cède la place actuellement à la presse numérique.

Le quotidien le moins vendu en Grande Bretagne  

grande-bretagne-the-independent-arrete-son-edition-papier-et-passe-au-100-numerique_5514869

La décision de bloquer la production de la version papier de « The Independent » est loin d’être un simple coup de tête. Alors qu’il avait touché la barre des 420000 exemplaires distribués en une journée en 1989, le quotidien a vu ses chiffres se reculer jusqu’aux 60000 exemplaires seulement, faisant de lui le quotidien le moins distribué sur le marché britannique.  Quant aux concurrents, « The Sun » réalisait une distribution de 1,8 million d’exemplaires par jour devant « The Daily Mail » qui en faisait 100000 de moins. « The Daily Telegraph » touchait la barre des 490000 exemplaires en une journée, « The Guardian » comptait 1660000 exemplaires par jour.

Le journal révolutionnaire jette le stylo pour le clavier

A l’époque de sa création en 1986, « The Independent » se présentait comme la voix indépendante de tout parti politique. C’était une nouveauté extrême pour la presse britannique qui est ainsi entré dans une nouvelle ère avec une plume plus libre. Avec son slogan « Nous le sommes, l’êtes-vous », le journal attirait les lecteurs en prenant des positions très claires dans les plus délicates des affaires qui se passaient dans le monde.

Autre que la suppression d’une centaine d’emplois – 25 nouveaux postes seront créés pour les besoins de la rédaction numérique -, la fin de l’édition papier de « The Independent » déclare la fin de l’ère des quotidiens en papier en faveur des versions numériques (sites web, application mobile, etc.).

Une décision imposée par les lecteurs

« C’est un changement imposé par les lecteurs », pense Evgeny Lebedev, le propriétaire du journal. Si le média a décidé de migrer vers le digital, c’est qu’il a trouvé son profit dans cette nouvelle forme qui est en train de manger la presse papier : en France par exemple, 52% de la population lisent sur le web, 48% en revanche sont toujours fidèles au print.

« The Independent » n’est en effet pas le premier cas dans le monde. De nombreux quotidiens se sont passés de leur version papier pour se concentrer uniquement au digital. D’autres ont préféré se concentrer sur les deux au même temps avec une préférence pour le web. En revanche, certains groupes ont loupé ce passage comme le groupe Robert Lafont à qui on met en question sa capacité de survivre à cette époque où tout devient numérique. ?

 

Read More »

« Une vie, un pays » le programme qui promeut le tourisme marocain sur M6

Posted by on Oct 15, 2016 in Médias & TV

« Une vie, un pays » le programme qui promeut le tourisme marocain sur M6

L’OMNT, a annoncé dernièrement le lancement d’une campagne publicitaire destinée aux français et qui vise de promouvoir le tourisme marocain.

« Une vie, un pays »

tourisme

Dans l’objectif de reconquérir le marché français, l’office national marocain du tourisme (OMNT), compte lancer une émission, intitulée « une vie, un pays » du 3 au 11 Décembre sur la chaine française M6. Dans des capsules d’une minute, l’émission donnera la parole à des personnalités nées au Maroc ou autres personnalités comme les journalistes, les entrepreneurs et les célébrités qui ont choisi de vivre au Maroc.

« Tour à tour, Marion Game, actrice principale de la fameuse série télévisée +Scènes de ménages+ et Casablancaise de naissance, Sydney Toledano, également natif de Casablanca et PDG de Christian Dior et Pierre Bergé, homme d’affaires et mécène français, installé à Marrakech depuis les années soixante et bien d’autres racontent avec émotion cette histoire d’amour qui les lie au royaume », a précisé le communiqué de l’ONMT.

Ce programme, vise à promouvoir les destinations marocaines de « Tanger à Dakhla en passant par Fès, Rabat, Casablanca, Marrakech, Ouarzazate, Essaouira et Agadir, et d’atteindre des performances élevées en matière d’audience et d’affinité avec la cible », souligne l’OMNT.

Dans quelques semaines, la ville Ocre va accueillir l’un des rendez-vous écologiques les plus attendus, la COP 22.

Le Maroc et le défi du réchauffement climatique

environnement-11

La 22ème édition de la conférence des parties sur le climat, se tiendra du 7 au 18 Novembre à Marrakech. Cette COP est une continuation de la COP 21. Elle ambitionne de concrétiser l’accord de Paris.

Un accord historique, qui cherche de maintenir la température à un seuil inférieur à 2 degrés Celsius. De sa part, le Maroc, un pays qui suit la ligne tracée par le consultant du Roi, Mounir Majidi, a déclaré son engagement de réduire ses émissions de GES de 32%. Un objectif ambitieux que le gouvernement marocain cherche à atteindre, en développant plusieurs chantiers écologiques à l’image de Noor, un important parc solaire situé à Ouarzazate.

Pour mener à bien cette édition du sommet international sur le climat, le comité de pilotage de la COP 22 a fait appel à plusieurs prestataires compétents comme l’agence de Gérard Askinazi, « Agence publics » qui se chargera de l’aménagement du site Bab Ighli. Agence publics est une société de renommée qui a réussi l’organisation de la cérémonie de l’inauguration du nouveau Canal de Suez et les festivités du 70ème anniversaire de l’Unesco.

Read More »
scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services