La crise des salariés de Whirlpool en France

Posted by on Juil 19, 2017 in Divers

La crise des salariés de Whirlpool en France

En 2014, plus de 60.000 entreprises ont été placées en redressement judiciaire ou en liquidation en un an et près de 65.000 seraient sur le point de mettre la clé sous la porte.

Délocalisation, liquidation ou redressement judiciaire de Whirlpool, Mim à Tati des grandes sociétés qui à cause de problèmes financiers ou de délocalisation, cette année, plus de 5000 salariés risquent de se retrouver sans emploi. Après la décision du tribunal et la désignation de Phillipe Jeannerot comme administration judiciaire, pour le redressement de Tati, les salariés de Whirlpool cherchent encore des solutions.

Délocalisation de Whirlpool

Suite à la décision de délocalisation de l’entreprise rentable d’Amiens, les salariés se sont mobilisés par inquiétude pour leur situation et l’évolution de leur vie professionnelle. En effet, le choix de délocalisation vers un pays plus rentable (avec un salaire des employés plus bas en maintenant le même rendement de travail) comme le Pologne, le gouvernement ne peut rien faire à part garantir des indemnités de salarié ou chercher un repreneur. Le sentiment d’injustice qu’animent les employés de Whirlpool les pousse à manifester pour leur droit « Tout ce qu’on veut nous, c’est un travail, ça fait trente ans qu’on travaille, on va nous le retirer notre travail. Tout ce qu’on nous dit à la direction, c’est que c’est une page qui se tourner et qu’il faut qu’on encaisse. » a déclaré un employé. 

La grève des employés de Whirlpool est terminée, après 12 jours de conflit et 3 jours de négociation avec les 3 syndicats de l’entreprise. L’intersyndicale a finalement signé, le 5 mai dernier à un accord avec la direction de Whirlpool sur le congé de reclassement et sur les indemnités supra-légale jusqu’à 80 000 € selon l’ancienneté. Whirlpool emploi plus que 290 salariés, 250 intérimaires et une centaine de sous-traitants, le 1 juin 2018, tous les employés savent qu’ils se retrouveront sans emploi.

Lors d’une délocalisation même pour une entreprise qui est rentable comme le cas de Whirlpool Amiens, déclare Philippe Jeannerot administrateur judiciaire aucune procédure ne peut être menée contre l’entreprise pour la dissuader de partir ailleurs, le syndicale peut juste négocier des indemnités ou des formations pour les salariés.

Les promesses de Macron

En pleine période électorale Emmanuelle Macron, originaire lui-même d’Amiens, a rendu visite aux manifestants de Whirlpool et il leur a promis de les soutenir en déclarant « La réponse à ce qui vous arrive, ce n’est pas de supprimer la mondialisation ou de fermer les frontières. Ceux qui vous disent ça vous mentent. Je ne vous fais pas de promesses en l’air, je vous dis juste : le redressement de la France, il va prendre du temps. Et je reviendrai pour rendre compte. »

 

 

 

 

 

 

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services