La place de la religion dans la présidentielle 2017

Posted by on Mai 1, 2017 in Divers

La place de la religion dans la présidentielle 2017

Bientôt le calendrier hégirien annoncera l’arrivée du mois de ramadan 2017 en France, une occasion pour parler de la place de la religion dans la société française et que proposent les candidats à la présidentielle en matière de pratiques religieuses.

Le sujet de la religion et des difficultés d’intégration inquiète le peuple et constituent un des principaux piliers des programmes électoraux de quelques candidats à la présidentielles 2017.

Après les derniers attentats et actes terroristes en Europe et partout dans le monde, les candidats à la présidentielle souhaitent se concentrer un peu plus sur la sécurité et il y a un bon nombre parmi eux qui proposent quelques suggestions contrôlant les pratiques des religions.

Nombreux sont les candidats qui appellent à un contrôle administratif sévère des pratiques de l’Islam en France.

Laïcité et islam, la réponse d’Emmanuel Macron

Le candidat du Mouvement en Marche ! pour la présidentielle 2017 et le favori des français selon les derniers sondages, Emmanuel Macron s’est confronté auparavant aux questions de la Fédération protestante de France et avait dévoilé quelques points de son projet relatifs à la religion et à la laïcité en France.

En matière de laïcité, le prétendant à l’Elysée et le fondateur du mouvement En Marche ! avait affirmé qu’il déclinait de considérer la laïcité comme une religion républicaine et qu’il refuserait « l’angélisme » devant les religions.

« J’essaie de tenir ce chemin de crête qui consiste à refuser de faire de la laïcité quelque chose qui exclue, ou qui viserait à construire une religion républicaine, sans rien céder pourtant à l’angélisme. »

François Fillon dévoile ses pistes contre le « problème lié à l’islam » 

Tout comme Macron, François Fillon le candidat des Républicains aux élections présidentielles, a passé la semaine dernière son interview avec devant la Fédération protestante de France quelques jours après la déclaration de ses patrimoines.

Ramadan 2017, laïcité, sécurité, terroristes, immigrants, pouvoirs publics, égalité entre les sexes…, le vainqueur de la Droite à la primaire s’est exprimé sur différents sujets relatifs à la sécurité du pays et au bien-être du peupl

Contrairement à ce que nous pensons, François Fillon n’a aucun problème avec l’Islam et avec les gens pratiquants.

Fillon s’est justifié : « Le fait que j’ai rappelé mon ancrage chrétien face à des journalistes était une sorte de cri du cœur. » en réponse à la question de Fédération protestante de France qui demandait l’intérêt de rappeler qu’il est chrétien devant le grand public.

 

 

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services