Élections municipales 2020 : dernier jour pour s’inscrire sur les listes électorales

Posted by on Fév 25, 2020 in Politique

Élections municipales 2020 : dernier jour pour s’inscrire sur les listes électorales

Voter aux élections locales et nationales est un droit, mais c’est également un devoir moral. Le premier tour des élections municipales 2020 aura lieu dans trente jours, samedi 14 mars. S’il est nécessaire, un deuxième tour sera organisé une semaine après, le samedi 21 mars. Ce sera l’occasion d’élire 650 000 conseillers municipaux (chargés principalement de régler les affaires de la commune) qui, à leur tour, désigneront les maires et leurs adjoints pour un mandat de quatre ans. Mais il ne faut pas oublier de s'inscrire en amont sur la liste électorale de votre commune pour pouvoir voter.

Bonne nouvelle pour les retardataires ! Si vous avez déménagé ou si vous n’êtes pas encore inscrit, vous avez jusqu’au 28 février pour le faire. “Il s’agit d’une date unique pour toute la France”, ajoute Jean-Pierre Mangiapan, le conseiller municipal d’opposition de Villefranche-sur-Mer.
Donc, il ne vous reste que quatre jours pour vous assurer que vous êtes bien inscrit sur les listes françaises. Il existe plusieurs possibilités pour s’inscrire : en adressant un courrier à sa commune ; en se déplaçant dans la mairie de sa commune de résidence ; ou en ligne sur le site ‘service-public.fr’.

La mise en place d’un répertoire électoral unique (REU) depuis mars 2018 a permis de simplifier le processus de l’inscription. “L’inscription est automatique, sous certaines conditions, pour les jeunes de 18 ans”, précise Jean-Pierre Mangiapan.

Il est important de rappeler que la campagne officielle démarrera en principe le mercredi 4 mars, et prendra fin le mercredi 11 mars.

Comme à chaque élection, les bureaux de vote ouvrent le samedi à 6 heures du matin et ferment à 18h30. Dans les grandes villes, comme Paris, Nice, Lyon et Marseille, il est souvent possible de voter jusqu’à 21 heures.

Important : le nombre de communes baisse lentement en France.

Municipales 2020 : les dates clés !

– Vendredi 28 février 2020 : date limite fixée à l’électeur pour s’inscrire sur les listes électorales françaises.

– Mercredi 11 mars et 18 mars minuit : arrêt des campagnes officielles. Interdiction formelle de toute communication (à la radio, à la télévision, affiches, etc.) par les groupes déclarés le jour du vote.

– Samedi 14 mars : premier tour des municipales.
– Samedi 21 mars : second tour des municipales.
– Entre le lundi 23 mars et le jeudi 26 mars : élections des maires et leurs adjoints. La loi du 23 août 2015, relative aux élections et référendums, prévoit que le premier conseil municipal ou conseil communal (conseillers municipaux, conseillers communautaires, etc.) se réunit de plein droit au plus tôt le lundi et au plus tard le jeudi suivant le scrutin.

Read More »

Les municipales 2020 : le maire de Villefranche- de-Rouergue se retirera-t-il de la cours à la municipale ?

Posted by on Fév 14, 2020 in Politique

Les municipales 2020 : le maire de Villefranche- de-Rouergue se retirera-t-il de la cours à la  municipale ?

Serge Roques, l’actuel maire de Villefranche-de-Rouergue, encore hésitant, n’a pas encore annoncé sa candidature pour les municipales de 2020. Est-ce qu’il se retirera du poste de maire ou optera-t-il de continuer dans la vie politique ?

Les élections municipales dans la commune de Villefranche-de- Rouergue

Avec l’arrivée imminente des élections municipales en France, les habitants de Villefranche-de Rouergue, s’interrogent encore si leur maire Serge Roques, s’il se présenterait aux élections ou pas. Interrogé durant le mois de septembre, le maire a affirmé qu’il annoncerai sa décision dans les mois qui viennent.

Toutefois, est-ce que la décision n’est elle pas déjà prise depuis des mois, comme certains de sa famille le laissent entendre ? Le maire assure que se présenter une nouvelle fois aux élections municipales reste une décision qui est individuelle. En effet, Serge Roques affirme qu’il a toujours une part d’incertitude surtout avec les paramètres qui ne cessent de changer. Mais, il avoue qu’il ne faut pas arrêter ce qu’il a déjà commencé et ne continuer les projets déjà entamés afin de maintenir ces promesses au citoyens de Villefranche-de-Rouergue.

D’après l’expérience de Serges Roques, la dernière année dans une mandat est la plus active, il y a un grand nombre de tâches à accomplir avant de passer la main ou de se représenter aux municipales.

Les candidats de Villefranche-sur-Mer sont déjà connus par les citoyens de la commune

Durant le mois de février le maire sortant Christophe Trojani, ainsi que l’élu de l’opposition Jean-Pierre Mangiapan ont annoncé leur candidature pour les élections municipales de Villefranche-sur-Mer.

Candidat pour la liste « J’aime Villefranche », Jean-Pierre Mangiapan assure qu’il est prêt à veiller pour les intérêts de sa commune, ainsi que de la Villefranche, tout en affirmant qu’il est important de garder le contact intercommunale pour le bien de la région.

Read More »

Municipales 2020 : règles et enjeux de l’élection

Posted by on Fév 6, 2020 in Politique

Municipales 2020 : règles et enjeux de l’élection

Les élections municipales, destinées principalement à renouveler l’ensemble des conseillers communautaires et des conseillers municipaux, sont organisées les samedis 14 et 21 mars 2020. Le mode de scrutin dépend en principe de la taille des communes (ou des villes) représentées.
Le droit de vote aux élections municipales a été mis en œuvre en 2005, pour la première fois.
Depuis la loi du 23 mars 2014, les conseillers communautaires sont élus au suffrage universel – qui n’est pas restreint par des conditions d’hérédité, de capacité, de fortune.
Ces derniers représentent généralement les communes au sein des organes délibérants des EPCI. Au 1er février 2020, on compte près de 2 385 établissements publics de coopération intercommunale (ou EPCI). À noter que leur nombre a été considérablement réduit depuis les années 2000.
Dans les communes de 200 à 500 habitants, le nombre de conseillers extra-communaux (les conseillers municipaux qui ne résident pas dans la commune au moment des élections) ne peut être supérieur à 10. Dans les communes de moins de 200 habitants, il ne peut être supérieur à 15. En ce qui concerne les conseillers municipaux, leur nombre varie de 12 à 73, selon la taille de la commune.

Quel est le rôle du conseil municipal ?

Le conseil municipal représente les habitants de la commune ou de la ville qu’il administre. Il doit se réunir au moins une fois par semaine. Il émet des vœux sur tous les sujets d’intérêt local : accorde des aides qui favorisent le développement économique, gère le patrimoine communal, décide des travaux, supprime et crée des services publics municipaux, approuve le compte administratif, vote le budget, etc. Il règle, par ses délibérations (ou mesures), les affaires de la commune.
Le maire dispose d’un pouvoir d’organisation des services. Il est le supérieur hiérarchique des agents de la commune. Le conseil municipal peut être dissous par décret (acte exécutoire émis par le pouvoir exécutif) en conseil des ministres, en cas de dysfonctionnement grave.

Les Conseillers Municipaux de la Majorité

– Anne Rainaud : conseillère municipale : délégué aux plages, aux ports et à l’environnement
– Joseph Cosentino : conseiller municipal – délégué à la propreté, aux travaux et à la voirie
– André BIancheri : conseiller municipal – délégué à l’urbanisme.

Les adjoints municipaux

– Joelle Bravetti : troisième adjointe au Maire – déléguée au cimetière, aux élections, à l’État civil et aux affaires scolaires
– André Bezzina : 1er adjoint – délégué à l’administration générale, aux affaires juridiques, aux grands projets et aux ressources humaines
– Jean-Louis Zambernardi : septième Adjoint au Maire : délégué au handicap et au sport.

L’opposition municipale

– Christine Petruccelli – conseillère municipale
– Richard Conte – conseiller municipal
– Marie-Paule Zanotti – conseillère municipale
Jean-Pierre Mangiapan – conseiller municipal. [Jean-Pierre Mangiapan officialise sa candidature à l’élection municipale de 2020.]
– Cédric Cirasa – conseiller municipal.

Read More »

Élections municipales 2020 : qui sera le prochain maire de Villefranche-sur-Mer ?

Posted by on Fév 2, 2020 in Politique

Élections municipales 2020 : qui sera le prochain maire de Villefranche-sur-Mer ?

À seulement deux mois des élections municipale, l’ancien maire de Villefranche-sur-Mer, Gérard Grosgogeat, a assure qu’il est bien content que son ex-premier adjoint Jean-Pierre Mangiapan candidate pour les municipales de la commune face au maire sortant Christophe Trojani.

Le programme de l’ancien premier adjoint du maire

Jean-Pierre Mangiapan assure qu’il est essentiel de mettre fin à la délibération concession de la plage privée au niveau des marinières. Alors que le marie sortant affirme que la Villefranche-sur-Mer, pouvait mener légitimement cette procédure.
En effet, Mangiapan, estime que c’est une question de principe, en contestant cette pratique et en critiquant le service balnéaire qui autorise ce type de pratique au niveau des plages naturelles de Villefranche-sur-Mer.
Alors le maire sortant, Christophe Trojani est plutôt rassurant en soutenant le projet du première plage privée de Villefranche-sur-Mer.
Le candidat préféré des villefranchois, assure que toute sa vie, il s’est battu pour la France, pour sa commune et sa ville Villefranche. Il est maintenant temps qu’il déploie toute son énergie afin de pouvoir revivre sa belle cité. « La joie de l’âme est dans l’action » déclare l’ex-premier adjoint du maire de Villefranche-sur-Mer, sa devise de soldat, en évoquant son programme et ses projets pour son futur mandat.

Le maire sortant de Villefranche-sur-Mer candidat aux municipales

Christophe Trojania annoncé depuis le mois d’octobre dernier le dépôt de sa candidature pour les élections municipales de 2020. Cette déclaration a suscité plusieurs réactions, toutefois, un grand nombre de villefranchois, voient que réélire Christophe Trojani, ne pourrait pas apporter du changement au niveau de la commune. Surtout que d’après les villefranchois, le maire sortant avait un bilan négatif au cours de sa fonction de maire.

Read More »

2019 une des meilleures années pour l’emploi en France

Posted by on Jan 1, 2020 in International

2019 une des meilleures années pour l’emploi en France

Selon les derniers chiffres révélés par le pôle emploi, l’année 2019 a vu la création de plus de 260 000 offres d’emploi en France. En effet, pour faire face à l’accroissement de leur activité et en veillant au développement de leur productivité, plusieurs sociétés françaises ont opté pour l’embauche de nouveaux employés. L’accroissement des offres d’emploi durant, 2019 a permis au taux de chômage d’atteindre son point le plus bas depuis cette dernière décennie.

La création de nouveaux postes d’emploi

Avec un taux de chômage qui a atteint au cours de l’année 2019 sont point le plus bas depuis 2009 avec 8.5 % de la population active, grâce essentiellement à la création de plus de 260 000 offres d’emploi dans l’hexagone, la France se retrouve dans une trajectoire positive.
Selon l’Insee (l’Institut national de la statistique et des études économiques), les sociétés françaises devraient continuer à embaucher durant 2020, et la réduction du taux de chômage pourrait continuer à hauteur de 0.1 % par trimestre.
D’après les experts en développement économique, ces chiffres pourraient être expliqués en grande partie par le développement économique qui a enregistré +1.3 %. Le chef économiste travaillant chez Natixis, Patrick Artus, a assuré que la totalité du développement économique passe essentiellement par l’emploi. En effet, faute de gains de productivité suffisants, les sociétés ont opté pour l’embauche, afin d’accroître leur activité.

Le taux de chômage en France

Un grand nombre de personnes louent la réduction du taux de chômage à l’action du gouvernement à amplifier l’employabilité de la population active, toutefois l’opposition se montre moins enthousiaste à cette nouvelle décrue.
D’après l’Insée, la lente réduction du taux de chômage se poursuit, pour le troisième trimestre d’affilée. En effet, le nombre de demandeurs d’emploi a enregistré une baisse durant les trois premiers trimestres de 2019 sur toute la France (hors Mayotte), ainsi le taux s’est stabilisé à 8.5 % de la population active durant la période allant de mars à juin 2019. Ce qui signifie que les personnes qui cherchent du travail au niveau de la France métropolitaine a baissé de plus de 66 000 durant le premier trimestre. Ainsi, à la fin de 2019, le taux de chômeur s’établit à 8.2 % ce qui signifie qu’il existe prés de 2.4 millions de chômeurs en France.

Read More »
scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services