Les municipales 2020 : le maire de Villefranche- de-Rouergue se retirera-t-il de la cours à la municipale ?

Posted by on Fév 14, 2020 in Politique

Les municipales 2020 : le maire de Villefranche- de-Rouergue se retirera-t-il de la cours à la  municipale ?

Serge Roques, l’actuel maire de Villefranche-de-Rouergue, encore hésitant, n’a pas encore annoncé sa candidature pour les municipales de 2020. Est-ce qu’il se retirera du poste de maire ou optera-t-il de continuer dans la vie politique ?

Les élections municipales dans la commune de Villefranche-de- Rouergue

Avec l’arrivée imminente des élections municipales en France, les habitants de Villefranche-de Rouergue, s’interrogent encore si leur maire Serge Roques, s’il se présenterait aux élections ou pas. Interrogé durant le mois de septembre, le maire a affirmé qu’il annoncerai sa décision dans les mois qui viennent.

Toutefois, est-ce que la décision n’est elle pas déjà prise depuis des mois, comme certains de sa famille le laissent entendre ? Le maire assure que se présenter une nouvelle fois aux élections municipales reste une décision qui est individuelle. En effet, Serge Roques affirme qu’il a toujours une part d’incertitude surtout avec les paramètres qui ne cessent de changer. Mais, il avoue qu’il ne faut pas arrêter ce qu’il a déjà commencé et ne continuer les projets déjà entamés afin de maintenir ces promesses au citoyens de Villefranche-de-Rouergue.

D’après l’expérience de Serges Roques, la dernière année dans une mandat est la plus active, il y a un grand nombre de tâches à accomplir avant de passer la main ou de se représenter aux municipales.

Les candidats de Villefranche-sur-Mer sont déjà connus par les citoyens de la commune

Durant le mois de février le maire sortant Christophe Trojani, ainsi que l’élu de l’opposition Jean-Pierre Mangiapan ont annoncé leur candidature pour les élections municipales de Villefranche-sur-Mer.

Candidat pour la liste « J’aime Villefranche », Jean-Pierre Mangiapan assure qu’il est prêt à veiller pour les intérêts de sa commune, ainsi que de la Villefranche, tout en affirmant qu’il est important de garder le contact intercommunale pour le bien de la région.

Read More »

Municipales 2020 : règles et enjeux de l’élection

Posted by on Fév 6, 2020 in Politique

Municipales 2020 : règles et enjeux de l’élection

Les élections municipales, destinées principalement à renouveler l’ensemble des conseillers communautaires et des conseillers municipaux, sont organisées les samedis 14 et 21 mars 2020. Le mode de scrutin dépend en principe de la taille des communes (ou des villes) représentées.
Le droit de vote aux élections municipales a été mis en œuvre en 2005, pour la première fois.
Depuis la loi du 23 mars 2014, les conseillers communautaires sont élus au suffrage universel – qui n’est pas restreint par des conditions d’hérédité, de capacité, de fortune.
Ces derniers représentent généralement les communes au sein des organes délibérants des EPCI. Au 1er février 2020, on compte près de 2 385 établissements publics de coopération intercommunale (ou EPCI). À noter que leur nombre a été considérablement réduit depuis les années 2000.
Dans les communes de 200 à 500 habitants, le nombre de conseillers extra-communaux (les conseillers municipaux qui ne résident pas dans la commune au moment des élections) ne peut être supérieur à 10. Dans les communes de moins de 200 habitants, il ne peut être supérieur à 15. En ce qui concerne les conseillers municipaux, leur nombre varie de 12 à 73, selon la taille de la commune.

Quel est le rôle du conseil municipal ?

Le conseil municipal représente les habitants de la commune ou de la ville qu’il administre. Il doit se réunir au moins une fois par semaine. Il émet des vœux sur tous les sujets d’intérêt local : accorde des aides qui favorisent le développement économique, gère le patrimoine communal, décide des travaux, supprime et crée des services publics municipaux, approuve le compte administratif, vote le budget, etc. Il règle, par ses délibérations (ou mesures), les affaires de la commune.
Le maire dispose d’un pouvoir d’organisation des services. Il est le supérieur hiérarchique des agents de la commune. Le conseil municipal peut être dissous par décret (acte exécutoire émis par le pouvoir exécutif) en conseil des ministres, en cas de dysfonctionnement grave.

Les Conseillers Municipaux de la Majorité

– Anne Rainaud : conseillère municipale : délégué aux plages, aux ports et à l’environnement
– Joseph Cosentino : conseiller municipal – délégué à la propreté, aux travaux et à la voirie
– André BIancheri : conseiller municipal – délégué à l’urbanisme.

Les adjoints municipaux

– Joelle Bravetti : troisième adjointe au Maire – déléguée au cimetière, aux élections, à l’État civil et aux affaires scolaires
– André Bezzina : 1er adjoint – délégué à l’administration générale, aux affaires juridiques, aux grands projets et aux ressources humaines
– Jean-Louis Zambernardi : septième Adjoint au Maire : délégué au handicap et au sport.

L’opposition municipale

– Christine Petruccelli – conseillère municipale
– Richard Conte – conseiller municipal
– Marie-Paule Zanotti – conseillère municipale
Jean-Pierre Mangiapan – conseiller municipal. [Jean-Pierre Mangiapan officialise sa candidature à l’élection municipale de 2020.]
– Cédric Cirasa – conseiller municipal.

Read More »

Élections municipales 2020 : qui sera le prochain maire de Villefranche-sur-Mer ?

Posted by on Fév 2, 2020 in Politique

Élections municipales 2020 : qui sera le prochain maire de Villefranche-sur-Mer ?

À seulement deux mois des élections municipale, l’ancien maire de Villefranche-sur-Mer, Gérard Grosgogeat, a assure qu’il est bien content que son ex-premier adjoint Jean-Pierre Mangiapan candidate pour les municipales de la commune face au maire sortant Christophe Trojani.

Le programme de l’ancien premier adjoint du maire

Jean-Pierre Mangiapan assure qu’il est essentiel de mettre fin à la délibération concession de la plage privée au niveau des marinières. Alors que le marie sortant affirme que la Villefranche-sur-Mer, pouvait mener légitimement cette procédure.
En effet, Mangiapan, estime que c’est une question de principe, en contestant cette pratique et en critiquant le service balnéaire qui autorise ce type de pratique au niveau des plages naturelles de Villefranche-sur-Mer.
Alors le maire sortant, Christophe Trojani est plutôt rassurant en soutenant le projet du première plage privée de Villefranche-sur-Mer.
Le candidat préféré des villefranchois, assure que toute sa vie, il s’est battu pour la France, pour sa commune et sa ville Villefranche. Il est maintenant temps qu’il déploie toute son énergie afin de pouvoir revivre sa belle cité. « La joie de l’âme est dans l’action » déclare l’ex-premier adjoint du maire de Villefranche-sur-Mer, sa devise de soldat, en évoquant son programme et ses projets pour son futur mandat.

Le maire sortant de Villefranche-sur-Mer candidat aux municipales

Christophe Trojania annoncé depuis le mois d’octobre dernier le dépôt de sa candidature pour les élections municipales de 2020. Cette déclaration a suscité plusieurs réactions, toutefois, un grand nombre de villefranchois, voient que réélire Christophe Trojani, ne pourrait pas apporter du changement au niveau de la commune. Surtout que d’après les villefranchois, le maire sortant avait un bilan négatif au cours de sa fonction de maire.

Read More »

Ce qu’il faut retenir de la dernière interview d’Emmanuel Macron sur la CNN

Posted by on Déc 14, 2017 in Politique

Ce qu’il faut retenir de la dernière interview d’Emmanuel Macron sur la CNN

 

Participant mercredi dernier à une interview exclusive sur la chaîne d’infos américaine, CNN, l’actuel président de la Ve République française, Emmanuel Macron a réalisé des audiences considérables en Europe comme aux Etats-Unis.

Avec son physique impeccable et son discours réussi,  le chef d’Etat a réussi à réunir quelques millions de téléspectateurs devant leurs télés mercredi le 20 septembre.

Assoiffé des nouvelles lois en faveur de la promotion de l’économie, le peuple français attendait avec impatience cette interview pour avoir une idée sur les nouvelles réformes qui vont entrer en vigueur et sur les récentes lois de travail.

Emmanuel Macron: « La démocratie ne se fait pas dans la rue »

« Je crois en la démocratie et la démocratie ne se fait dans la rue. » C’est avec cette phrase que le président a commencé son discours en réponse aux manifestants anti-loi Travail qui se protestent dans la rue. ( Selon la police, 55.000 personnes ont défilé jeudi 21 septembre à Paris, selon les syndicats, 16.000 selon la police.)

 

« Les français m’ont choisi et on voté pour une France plus démocrate et pour une vie meilleure, donc je suis serin et je crois qu’au début du mandat, on a un capital politique qui faut l’utiliser et surtout savoir en extraire l’essentiel.

Être populaire ne m’intéresse guerre, mon principal objectif est de mener vers le bien mon pays et assurer cette immense responsabilité que le peuple français m’a légué.

Intressé principalement par le travail, Emmanuel Macron avait abordé le sujet du chômage dans son discours en incitant sur les ordonnances qu’il vise signer et sur les nouvelles réformes qui vont entrer en vigueur d’ici la fin de l’année 2017.

Mon pays doit avant tout être reformé car nous avons 10% de chômage, presque 25% de nos jeunes sans toujours sans emplois. » Ajoute le chef d’Etat.

 

Des chiffres véritablement inquiétantes selon le président et nécessite une mutation stratégique et un effort exemplaire.

Entouré par des économistes de renommée à savoir, l’entrepreneur et l’intellectuel libéral Mathieu Laine. Dirigeant les plus grandes entreprises en France et enseignant l’économie et la philosophie politique à L’institut d’études politiques de Paris (IEP de Paris), monsieur Mathieu Laine constitue un pilier majeure dans la campagne électorale d’Emmanuel Macron et un joue un rôle très important dans ses prises de décision relatives à la vie politique et au domaine économique.

 

Read More »
scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services