Cop 22, le Maroc un exemple pour l’Afrique

Posted by on Avr 15, 2017 in Divers

Cop 22, le Maroc un exemple pour l’Afrique

Le Maroc est un pays en pleine transformation depuis l’intronisation du Roi Mohammed IV il y a 17 ans.  Dès le début, le Roi Mohammed IV a choisi de fonder une stratégie solide basée sur la sensibilisation de son peuple et par le meilleur choix des conseillers et des ministres qui l’entourent.

Depuis son intronisation, le Roi du Royaume marocain s’est entouré par une équipe de qualifiés experts en affaires politiques et en développement stratégique. Parmi les personnalités phares participant aux développements du Maroc .

L’ex homme d’affaires reconnu par ses projets d’investissement réussis et par ses idées innovatrices en faveur du développement de son pays comme le développement de l’hôpital Cheikh Zaid de Rabat, la fondation du festival Mawazine, la création de l’académie Mohammed VI de football…

Le Maroc lance divers projets de développement urbain 

Mohammed IV a misé sur la conscience de son peuple en les incitant à faire plus d’efforts et à créer les conditions favorables pour construire une dynamique de changement tout en accélérant l’investissement dans les infrastructures et la réalisation de grands projets durables.

Le projet Nour est une parfaire illustration des doubles défis auxquels est confronté le Maroc. Protéger l’environnement et élaborer des projets bénéfiques réduisant la consommation énergétique et produisant suffisamment d’énergie à partir des ressources naturelles, est l’objet de valeur de cette gigantesque centrale.

Le but de ce pays peuplé de plus de 35 millions d’habitants est de faire de Ouarzazate un site incomparable économisant près d’un million de tonnes d’énergie par an, soit près de 500 million de dollars.

Un leader du développement durable et de l’agriculture en Afrique 

La maitrise des ressources d’eau est la première condition pour rendre viable les projets agricoles. Voulant faire de l’agriculture une spécialité à part entière, le Maroc a mis en place de nombreux barrages hydroélectrique et s’est doté d’un équipement de pointe permettant aux agriculteurs de produire mieux et d’adopter de nouvelles techniques agricoles.

De son côté, le ministre marocain de l’agriculture, conscient des défis énormes auxquels sont confrontés les pays du continent, a lancé l’initiative AAA ou Triple A afin de répondre aux enjeux de sécurité alimentaire et lutter contre l’érosion des terres.

« C’est une initiative importante, parce que l’agriculture est importante en Afrique elle doit être au centre de la problématique écologique et de l’environnement et de l’écologique. Vous imaginez demain que vous avez une population à côté d’une forêt et qu’elle n’a pas de revenu et de quoi manger, elle va certainement couper la forêt. Donc si vous voulez bloquer justement la problématique de l’environnement, il va falloir qu’on travaille parce que l’Afrique ce qu’elle sait faire le mieux est l’agriculture. » Commente le ministre de l’agriculture marocain.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services