Maladie de Crohn

Posted by on Nov 3, 2017 in Divers

Maladie de Crohn

 

C’est une maladie chronique inflammatoire du tube digestif qui touche généralement les intestins.

Elle peut aussi, toucher toutes les parois du tube digestif.

Elle atteint le plus souvent la partie terminale de l’intestin grêle et le côlon (grand intestin).

C’est une pathologie qui fait partie des maladies inflammatoires chroniques intestinales.

La maladie de Crohn survient à tout âge, et touche une personne sur mille.

Il s’agit d’une affection persistante qui évolue par de fréquences variables (selon les personnes atteintes).

 

  Le système digestif :

L’appareil digestif est responsable de la transformation des aliments.

Il est composé d’intestin grêle, rectum, foie, appendice, côlon, duodénum, œsophage, sigmoïde, et d’estomac.

Les causes de cette maladie ne sont pas encore connues, mais, bien évidemment, il existe plusieurs facteurs qui pourraient contribuer à son développement, comme les facteurs immunologiques (qui sont liés à des désordres du système immunitaire), les prédispositions génétiques, et les facteurs environnementaux.

Il y a aussi, le tabagisme qui, à son tour, favorise l’apparition de la maladie du Crohn, et accentue les poussées.

 

  Symptômes :

Cette maladie chronique se révèle par des symptômes digestifs.

Donc, elle apparaît à travers, des douleurs anales, des douleurs abdominales fortes, par des écoulements de glaires (de sang par l’anus), des diarrhées abondantes, perte d’appétit, amaigrissement, essoufflement et pâleur, et par des vomissements.

Les problèmes dermatologiques tels que l’érythème noueux, ou les aphtes

, les rhumatismes articulaires (inflammation des articulations du bassin, ou encore, l’inflammation rhumatismale du rachis), et l’uvéite (atteinte oculaire) peuvent également, révéler la maladie de Crohn.

 

 Bilan initial :

Cette maladie chronique se détecte lors d’une poussée.

Afin de confirmer le diagnostic, le médecin traitant effectue un bilan initial.

Le bilan biologique consiste à pratiquer des analyses de sang.

Ce bilan évalue les effets de la maladie sur le foie, les reins, l’équilibre nutritionnel…

La coloscopie mesure l’intensité de la poussée et l’étendue des lésions intestinales.

Pour différencier la maladie de Crohn des autres maladies inflammatoires chroniques intestinales, il faut réaliser des biopsies.

Une endoscopie oeso-gastro-duodénale sera éventuellement, réalisée pour étudier la muqueuse de l’œsophage (rechercher la localisation de la maladie).

La vidéocapsule est demandée dans les cas difficiles, pour explorer l’intérieur de l’intestin grêle.

 

  Les examens radiologiques :

 

L’échographie abdominale : elle permet d’obtenir des images contrastées plus lisibles.

L’IRM : elle permet d’évaluer la présence d’abcès ou de fistules, et l’étendue des lésions.

Le scanner abdominal : il aide à localiser une éventuelle occlusion intestinale (interruption partielle du transit intestinal) liée à la MDC.

L’évolution de la maladie de Crohn diffère d’une personne à une autre.

En cas de maladie de Crohn, Filiassur assurance peut vous prendre totalement en charge, et couvrir tous les frais liés à cette pathologie (soins, examens, traitements…).

 

  Les femmes enceintes et la maladie de Crohn :

Chez les femmes enceintes souffrant de la maladie de Crohn, la grossesse se déroule dans la plupart du temps normalement.

Mais, par ailleurs, il faut utiliser tous les moyens de contraception.

Le tabagisme aggrave la maladie, c’est pourquoi, il faut arrêter de fumer (cela contribuera à l’amélioration de votre état) !

 

 

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services