Villefranche-sur-Mer : plusieurs travaux ont enregistré un retard

Villefranche-sur-Mer : plusieurs travaux ont enregistré un retard

Posted by on Mar 2, 2020 in Politique

Villefranche-sur-Mer : plusieurs travaux ont enregistré un retard

À seulement quelques semaines des élections municipales de 2020, Jean-Pierre Mangiapan, l’élu de l’opposition et candidat favori pour les municipales de 2020, assure que plusieurs travaux dans la commune de Villefranche-sur-Mer ont enregistré plus qu’un an de retard, en critiquant le manque d’assiduité du maire sortant, Christophe Torjani.

Où en sont les différents projets d’Ehpad ?

Après plus de 5 ans aux commandes de la mairie de Villefranche-sur-Mer, il est temps d’analyser l’évolution des projets et les promesses non tenus par le maire sortant, Christophe Torjani. Les travaux d’extension de l’Escalinada et de la Sofieta devront débuter en 2019, un an plus tard et rien encore. La raison, c’est la falaise de la commune assure le maire. Depuis le mois de juin de 2018, le maire et le directeur des Ehpad publics dans la commune, ainsi qu’une équipe d’architectes ont présenté au Villefranchois ainsi qu’au personnel, les différents projets de requalification de la Sofieta et de l’Escalinada, en affirmant que c’est un projet d’envergure cantonale, capitale et départementale.

Les travaux qui coûteraient plus de 30 millions d’euros, devraient commencer en 2019. Or, toujours aucune grue ne rode dans les parages des deux établissements.

Selon le maire qui brigue pour un nouveau mandat, Christophe Torjani, les permis pour le projet ont été déposés en mars 2019.

Les projets d’extension

Il est important de mentionner que l’Escalinada, accueille actuellement prés de 82 résidents partagés dans des chambres individuelles, après les travaux de requalification, elle pourrait accueillir plus de 102.

L’Escalinada est constitué d’un centre de préparation et de formation continue pour le concours d’entrée à l’école des aides soignantes ainsi que d’un parking. Tandis que la Sofieta peut accueillir aujourd’hui prés de 121 résidents et pourrait accueillir 42 résidents de plus après l’extension.
En outre, la création d’un pôle dédié aux troubles du comportement, ainsi que le parking de 107 places sont inclus dans les travaux d’extension.
Certes, le permis a bien été accordé le 11 mars 2019, a assuré Jean-Pierre Mangiapan, le conseiller de l’opposition à Villefranche-sur-Mer, toutefois, le maire et l’équipe d’architecte n’ont pas pris en compte la falaise dans leur étude de projet. Par conséquent une étude géotechnique devrait être pratiquée afin d’assurer la faisabilité du projet.

Si tout va bien, Sivom de Villefranche a affirmé que les travaux devraient débuter, en automne et se poursuivront encore 19 mois.

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services